LES SAINT BERNARD DE LA VALLEE DE L'HOGMIAU
cgPage d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un amicd
search_left
 
VASTE DEBAT QUE LA DYSPLASIE.....

Symptômes de la dysplasie de la hanche du chien

dysplasie hanche chien Les symptômes de la dysplasie sont une boiterie, des difficultés pour sauter ou pour monter un escalier et du mal à se relever. Vers 10 mois, la claudication se remarque surtout le matin « à froid ». L'arthrose s'installe ensuite progressivement et aggrave les symptômes. Le diagnostic est réalisé par radiographie à partir de 12 à 18 mois chez les races géantes. Plusieurs degrés de gravités sont alors constatés, ils donnent lieu à un classement officiel :

  • Classe A :aucun signe de dysplasie ;
  • Classe B :état des hanches presque normal ;
  • Classe C :dysplasie légère ;
  • Classe D :dysplasie moyenne ;
  • Classe E : dysplasie grave.

Causes de la dysplasie de la hanche du chien

S'il ne fait aucun doute que la dysplasie est dans la majorité des cas héréditaire, ce n'est pas le seul facteur en cause. Les conditions de vie interviennent également dans une proportion très importante autant pour son apparition que pour son évolution. Ainsi faut-il éviter de trop forcer sur l'exercice physique durant toute la période de croissance du chiot. L'alimentation est également un facteur déclenchant très important, en particulier dans le cas d'un excès de calcium ou d'une alimentation trop riche. Il faut également éviter au chien les sols glissants, sources de chutes pouvant entraîner des déformations articulaires définitives.

Le gène héréditaire est très complexe (la dysplasie ne dépende pas d’un seul gène mais de l’influence combinée de plusieurs gènes) et d’autre part parce que le facteur héréditaire n’est pas seul en cause. Cependant, tous les animaux porteurs n’expriment pas la maladie. Il y a donc une difficulté certaine à l’éradiquer par la sélection génétique. Encore là, il est possible que les gènes fautifs ne se soient pas manifestés chez les parents mais qu’ils se déclarent chez le chiot.

Les CONDITIONS DE VIE interviennent également dans une proportion TRÈS IMPORTANTE autant pour son apparition que pour son évolution. Ainsi faut-il éviter de trop forcer sur l' EXERCICE PHYSIQUE durant toute la période de croissance du chiot. L'ALIMENTATION est également un facteur déclenchant très important, en particulier dans le cas d'un EXCÈS de calcium ou d'une alimentation TROP RICHE en énergie OU DÉFICIENTE, une croissance TROP RAPIDE, un excès de POIDS. Il faut également éviter au chien les SOLS GLISSANTS, sources de CHUTES pouvant entraîner des déformations articulaires définitives, les ESCALIERS.

Prévention: 
• Une alimentation adaptée et bien équilibrée permettra le maintien strict du poids normal du chien ;
• La limitation d'exercices produisant des efforts excessifs notamment pendant la période de croissance.
• Limiter la promenade à 5 minutes par mois de vie. Ainsi, un chien de 4 mois ne sortira pas plus de 20 minutes à la fois.
• Éviter toute forme de sauts, qui pourraient blesser votre compagnon ou nuire à ses articulations sur le long terme. Cela inclut le fait d’utiliser les marches, d’entrer ou de descendre d’un véhicule, de monter sur le canapé, etc.
• Éviter qu’il s’excite trop sur une surface glissante comme le linoléum, carrelage.... Les risques de glisser et de chuter sont alors plus importants.
• Empêcher que votre chien se tienne sur ses pattes arrières.

Il est quasiment impossible de savoir si un chiot est atteint de dysplasie de la hanche en observant sa seule démarche. Les « apprentis experts » qui dispensent leurs conseils à tort et à travers, affolant de crédules maîtres rencontrés en promenade avec leur chiot, par des diagnostics complètement erronés, se laissent souvent leurrer par une oscillation des jarrets ou par certains mouvements saccadés du postérieur : ces phénomènes sont dus à la croissance et ne sont en aucun cas liés à une quelconque pathologie.

 

 
 
Voir dans votre navigateur
 
 
['Synapses']
 
Jardineries
Fleuristes
Contact
 

 
 
 
Arrêté du 10 août 2004
 
Douze ans après la publication de l'arrêté du 10 août 2004, il semblerait que, malheureusement, de trop nombreux professionnels en ignorent les dispositions. C'est ainsi que notre attention a été attirée sur le fait que des animaux interdits à la vente étaient encore présents en magasins.
 
C'était notamment le cas de tortues aquatiques. Nous avons mené notre enquête et appris que l'animalerie en question s'était procurée les animaux en question auprès d'un fournisseur de République Tchèque.
 
Lire l'article
Animal distribution n° 228
 
 
Animal distribution n° 228
Annonces illégales 
 
En cette période de vacances l'activité du Syndicat n'est pas en sommeil, loin de là. De nombreux professionnels mais également des particuliers, nous signalent réguièrement des annonces illégales que, après enquête, nous signalons aux services préfectoraux. Nous ne pouvons faire davantage sauf à engager directement des procédures ce qui est impossible tant pour des raisons de coûts que pour identifier les auteurs de ces annonces.
 
Nous ne baissons pas les bras et vous demandons de nous relayer les annoncs qui vous paraissent doutenses au regard des différents types de fraudes que nous avons identifiés.
 
Les activités frauduleuses ne se bornent pas aux ventes ou dons (?), mais également aux services.
 
Lire l'article
 
 
Animal Challenge
 
Comme de nombreuses activités ou professions le monde de l'animal de compagnie n'est pas en reste et distingue l'amont de la filière parmi les fabricants de produits destinés aux animaux dans différentes catégories ainsi que les éleveurs et grossistes de certains groupes zoologiques.
 
Le numéro hors série du magazine Animal distribution qui sortira le 21 juillet 2016 livrera le palmarès du Trophée Animal Challenge, agrémenté d'interviews des lauréats au nombre desquels nous nous honorons de compter amis et adhérents.
 
 
Lire l'article
Animal distribution n° 228
 
 
Animal distribution n° 228
Séminaire Dog Révolution
 
La Société francophone de cynotechnie (SFC) organise les 1er et 2 octobre 2016 à l'Université de Nanterre, un séminaire d'échanges, de partage et de réflexion.
 
Il permettra aux participants de s'interroger sur la place du chien dans notre société, de confronter les points de vues de spécialistes, experts du chien, scientifiques, juristes et techniciens, mais également des utilisateurs.
 
Lire l'article
 
 
Proposition de loi n° 3912
 
Six députés ont cosigné une proposition de loi tendant à instaurer l'accueil obligatoire en animalerie d'animaux domestiques abandonnés.
 
Les auteurs de cette proposition de loi y font part d'un vision angélique du marché et d'une méconnaissance des réalités réglementaires, économiques et sociales de la filière de l'animal de compagnie qui, qu'on le veuille ou non, constitue un tout (animaleries, éleveurs; profession vétérinaire, grossistes et fabricants), sans ignorer les associations ou fondations de protection animale.
 
Lire l'article
Animal distribution n° 228
 
 
Animal distribution n° 228
Influence d'un film qui met en scène des animaux 
 
Le 23 juin 2016 nous avons été contactés par une journaliste de la Fondation 30 millions d'amis au sujet de la sortie sur les écrans, du film de Pixar "Le Monde de Dory".
 
Nous avons volontiers répondu à un interview et la journaliste nous a transmis la version en ligne, de son article.
 
Nous regrettons une vision simpliste des chose et notamment, de la protection animale. 
 
 
 
 
 
Lire l'article
 
 
Amendement parlementaire
 
Une trentaine de députés ont signé l'amendement n° 100 au projet de loi RELATIF À LA TRANSPARENCE, À LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ET À LA MODERNISATION DE LA VIE ÉCONOMIQUE - (N° 3785).

Cet amendement a pour finalité de limiter la responsabilité d'un professionnel quant à la survenance de risques inhérents au développement de tout être vivant. Des acquéreurs d'animaux de compagnie, peu scrupuleux, saisissent les tribunaux en cas de survenance de troubles inexistants ou non apparents lors de la vente et des décisions peu compréhensibles peuvent être rendues, telle celle rendue en décembre dernier, par laquelle une éleveuse est condamnée à indemniser son acheteur pour une somme sans commune mesure avec le prix de vente, dans une partie est reversée à l'Etat au titre de la TVA ni même avec la marge nette réalisée, si l'on tient compte des frais fixes (loyers, etc) et variables (nourriture, vétérinaire, etc.).
 
Lire l'article
Animal distribution n° 228
 
 
Mouvements de grèves
 
Le SYNAPSES s'associe au message de la CGPME qui demande au gouvernement de faire respecter les libertés élémentaires d'entreprendre et de circuler dont ont à pâtir les chefs d'entreprises et leurs salariés. 
 
Tout comme en novembre dernier au lendemain des attentats parisiens, il ne s'agit nullement d'une prise de position politique mais de l'expression du respect des droits les plus élémentaires.
 
Lire l'article
Animal distribution n° 228
 
 
Animal distribution n° 228
Annonces illégales ou frauduleuses, réponse d'une DDPP
 
Suite à l'entrée en vigueur de l'ordonnance du 7 octobre 2015 et de la constatation que nous faisons du non respect des prescriptions relatives aux mentions obligatoires devant figurer sur toute annonce publiée, nous avons été amenés à procéder à des signalements d'annonces, manifestement abusives, auprès des DDPP ou DDCSPP.
 
Nous venons de recevoir la réponse de l'une de ces DDPP, laquelle nous précise que le dossier est maintenant entre les mains de l'administration centrale.
 
Lire l'article
 
 
Certaines APA et fondations aiment tellement les animaux qu'elles veulent en remplir leurs refuges
 
Les actions néfastes et délétères n'impressionnent pas certaines associations dites de protection animale ou fondations. Notre volonté n'est pas de dénoncer sans discernement mais de clairement identifier celles qui abusent d'un pouvoir qu'elles se sont octroyé, car elles ont acculé à la ruine de nombreux éleveurs pour quelques mètres carrés manquants dans des installations ou quelques mètres de distance d'avec les habitations de tiers.
 
En toute impunité elles peuvent refuser à exécuter des décisions de justice qui ne lui sont pas favorables mais font appliquer, sans compassion aucune, celles qu'elles estiment conformes à leurs intérêts. Il leur arrive, également d'élaborer, en dehors de tout cadre légal ou réglementaire, leur propre "législation".
 
Ainsi, à la demande d'un éleveur, nous avons été amenés à faire intervenir la DDCSPP concernée afin que droit soit fait tant à cet éleveur professionnel qu'à un particulier, propriétaire légal de l'animal.
 
Lire l'article
Animal distribution n° 228
 
 
Animal distribution n° 228
La presse vétérinaire fait état de la restitution de ses chiens à un éleveur
 
Sous la plume de Bertrand Neveux, le site vétérinaire Vétitude a décidé de couvrir les conditions scandaleuses dans lesquelles cette opération a été menée.
 
Lire l'article
 
 
Petites annonces
 
Depuis le 1er janvier 2016 les nouvelles dispositions légales introduites par l'ordonnance du 7 octobre 2015 sont entrées en vigueur.
 
Bien entendu, nous avons scruté de web ainsi que la presse papier, pour constater les conditions d'application des nouvelles dispositions et vous avez été nombreux à nous en faire part de vos observations.
 
On ne peut que regretter le manque d'anticipation des annonceurs et, malgré nos interventions musclées, certains n'ont pas cru devoir prendre la mesure du risque pris en ne filtrant ni ne vérifiant les annonces qui ne portent par les mentions obligatoires ou qui utilisent des identifiants fantaisistes.
 
Lire l'article
Animal distribution n° 228
 
 
Animal distribution n° 228
Restitution de chiens à un éleveur
 
Dans le cadre d'un procédure judiciaire que nous avons déjà commentée, nous avons assisté un éleveur de chiens adhérent à notre origanisation professionnelle lors des opérations de restitution d'animaux saisis.
 
Cet éleveur assisté de collègues, de voisins et de représentants d'organisations professionnelles a pu se voir restituer 67 chiens qui étaient dans un état sanitaire déplorable. Les conditions de cette opération ont fait, de notre part, l'objet d'un signalement tant au Conseil national de l'ordre des vétérinaires que de la Préfecture du lieu où les animaux était détenus
 
Lire l'article
 
 
Interdiction de distribution des sacs plastiques : report du dispositif
 
Par un communiqué de presse du 28 décembre 2015, le Ministère de l'écologie a annoncé le report au 1er avril 2016, de l'arrêt de la distribution à titre gratuit ou onéreux des sacs de de caisse non réutilisables.
 
En effet, le décret ministériel nécessaire pour parachever la réglementation n'a pas été publié avant le 31 décembre en raison d'une demande de précisions de la part de l'Union européenne.
 
Cette disposition concerne tous les professionnels susceptibles de fournir à leurs clients un sachet pour emballer leurs achats (nourriture, graines, accessoires, produits de soins ou de médicaments vétérinaire, etc.).
 
Lire l'article
Animal distribution n° 228
 
 
Animal distribution n° 228
Rien ne va plus dans la protection animale
 
Nous avons déjà relaté dans ces pages les turpitudes de la protection : actions commando de certains dirigeants d'APA, refus de se soumettre à des décisions de justice qu'elles ont initiées, gouvernance, etc.
 
Ce matin, 16 décembre 2015, nous avons pris connaissance, avec écœurement, de la triste affaire survenue fin novembre 2015 en Bretagne. 
 
Lire l'article
 
 
In memoriam Jean-Claude Sidoli
 
C'est avec une profonde émotion et une grande tristesse que j'ai appris le décès - survenu le 2 septembre 2015 - de Jean-Claude SIDOLI, figure marquante de la troisième génération de la famille SIDOLI, dynastie bien connue de tous les professionnels et passionnés qui ont exercé dans le domaine de l'aquariophilie.

 
 
Lire l'article
Animal distribution n° 228
 
 
Animal distribution n° 228
Attentats du 13 novembre 2015
 
A la suite des lâches attentats parisiens du 13 novembre 2015 et par compassion avec les victimes et leurs familles, le Syndicat national des animaleries a décidé de s'associer au deuil national en arborant un bandeau noir sur toutes les pages de son site internet, modeste contribution qui, nous l'espérons, ira droit au coeur de tous ceux qui aiment la liberté.
 
 
Condamnation de la SPA
 
C'est avec un plaisir non dissimulé que nous venons d'apprendre la condamnation de la SPA, laquelle doit restituer, sous astreinte, les 63 chiens saisis à un éleveur dans le cadre d'une procédure qu'elle avait pris l'initiative de dénoncer aux autorités.
 
 
Lire l'article
Animal distribution n° 228
 
 
Animal distribution n° 228
Ordonnance du 7 octobre 2015
 
Cette journée du 8 octobre 2015 est à marquer d'une pierre blanche puisque la livraison du Journal officiel de ce jour a publié, parmi huit en tout, l'ordonnance prise en application du 6° de l'article 55 de la loi d'avenir pour l'agriculture, l'alimentation et la forêt.
L'essentiel du dispositif est mentionné dans le rapport du Gouvernement, texte dont nous vous engageons à prendre connaissance, puisqu'il synthétise l'ensemble des éléments que nous mettons en avant de longue date y compris dans nos courriers à ce ministère et qui ont rendue inéluctable, une régulation forte.
La publication de ce texte parachève, enfin, le dispositif instauré par la loi du 6 janvier 1999, demeuré, jusqu'ici, imparfait.
Les points essentiels en sont les suivants :
 
Lire l'article
 
 
Registres CERFA
 
Dans une précédente newsletter nous dressions le parorama des solutions pour la tenue informatisée des registres obligatoires, tant pour ce qui concerne les animaux d'espèces domestiques que non domestiques.
 
Ce dossier est maintenant abouti et nous pouvons vous proposer une offre intéressante, le montant de la licence pouvant être mis en perspective avec le coût d'une amende pour mauvaise tenue des registres.
 
Depuis la publication de l'ordonnace du 7 octobre 2015, cet article concerne les éleveurs qui vendent au moins un chien par an.
 
Lire l'article
Animal distribution n° 228
 
 
Animal distribution n° 228
Mise en ligne de thèses, mémoires et rapports 
 
Notre travail quotidien nous amène à nous remettre en cause en permanence, à actualiser nos connaissance et à rechercher toute information susceptible d'être profitable aux acteurs de la filière.
C'est ainsi que nous avons profondément actualisé notre base de données en mettant à la disposition de personnes inscrites sur notre site thèses, mémoires et rapports traitant du sujet des animaux de compagnie. Les documents sont classés selon les espèces ou groupes zoologiques abordés et une première partie, totalement tranversale, traîte des aspects communs à tous les groupes d'espèces animales ou à plusieurs d'entre-elles ou bien, toutes les activités.   
 
Lire l'article
 
 
Dérives de certains acteurs de la protection animale
 
Une récente actualité nous contraint à mettre un focus particulier sur les méthodes utilisées par certaines associations dites de protection animale qui nuisent à la cause qu'elles entendent défendre.
 
Nous ne faisons pas d'amalgame et savons précisément celles qui agissent pour la cause.
 
Voila des années que les professionnels que nous défendons, mais ils ne sont pas les seuls, sont victimes de la persécution de certaines de ces associations qui, non satisfaites de recueillir des animaux abandonnés, délaissés ou maltraîtés agissent pour faire retirer à des éleveurs, sur des dénonciations calomnieuses ou indues des animaux en reproduction afin de s'appropriés des animaux qu'elles savent pouvoir placer et surtout pour s'en approprier les fruits (les chiots) qui semblent particulièrement convenir au modèle économique développé par certaines d'entre elles.
 
Lire l'article
Animal distribution n° 228
 
 
Ventes d'animaux sur ordonnance
 
​Notre newsletter du 16 septembre 2015 a suscité sur les réseaux sociaux un buzz important, teinté parfois d'une réelle méconnaissance des différents rouages de la filière des animaux de compagnie.
C'est la raison pour laquelle nous avons décidé de diffuser à nouveau la position que nous avons publiée le 5 mars 2014 après que le SYNPASES ait obtenu la condamnation d'une personne qui procédait à la vente d'animaux protégés par Internet.

Télécharger la position du SYNAPSES quant aux activités clandestines

Ces prises de position confortent notre première analyse. En effet comment accepteriez-vous - quel que soit votre activité ou votre statut - que votre voisin fasse la même chose que vous, sans avoir d'existence officielle, sans respecter quelque reglementation que ce soit, sans payer charges et impôts alors que vous-même le faites, scrupuleusement.
L'entrée en vigueur de ces dispositions, conformes à l'état actuel de la législation, ne bridera nullement les initiatives, mais les feront entrer dans un cadre très précis, comme pour toute activité économique.
 
 
Lire l'article
 
 
L'article de Maître Pierre Corréard 
 
En écho à notre précédent article consacré aux dérives de la "Protection animale", Pierre Corréard, avocat au Barreau de Saint-Gaudens nous a adressé un article dans lequel il commente les informations qui nous avaient amené à communiquer de la sorte.
Il le fait au travers une analyse juridique très fouillée et étayée
 
Lire l'article
Animal distribution n° 228
 
 
Vétérinaire sanitaire
 
L'article R.124-30 du Code rural et de la pêche maritime, dispose que les établissements visés au IV de l'article L.214-6 du Code rural aient à désigner un vétérinaire sanitaire avec l'aide duquel, le chef d'entreprise aura à établir un règlement sanitaire.

Selon les types d'animaux détenus et l'effectif, le vétérinaire sanitaire devra procéder, au moins, à une visite ou deux par an.
 
Lire l'article
 
 
Mise au point sur l'arrêté du 3 avril 2014
 
Un grossiste en poissons d'ornement a cru devoir diffuser une information erronée (ou mensongère) relative aux conditions de maintien du Betta splendens (combattant).

Cette communication semble avoir pour but de proposer les batteries distribuées par ce grossiste.

Nous regrettons qu'une entreprise réputée pour son sérieux se soit abaissée à user d'arguments fallacieux pour tenter d'induire en erreur des professionnels, pas toujours au fait de la réalité d'une règlementation, sans cesse en évolution. 
 
Lire l'article
 
 
Garantie légale de conformité
 
Régulièrement sollicités par des professionnels qui sont confrontés à des litiges initiés par des acheteurs suite à la survenance d'un problème de santé, nous avons toujours conseillé à ces professionnels de ne pas en accepter cette situation.

​Aujourd'hui, les choses ont été clarifiées.
 
Lire l'article
 
 
​90' Enquêtes - Trafics d'animaux : les filières de la honte
 
La chaîne TMC (Groupe TF1) a diffusé un reportage dont la durée d'enquête doit approcher le 90 secondes que nous qualifierions de reportage de la honte.
Eleveurs, animaleries et vétérinaires, mais également les services de l'Etat y sont mis en cause sans que leur soit réellement donné la possibilté de répondre à des attaques, souvent infondées.
 
Lire l'article
 
 
Pas de revalorisation du SMIC au 1er juillet 2015
 
Cette information concerne tous les employeurs de main d'oeuvre
 
Afin de répondre à des questions qui nous ont été posées tant par des chefs d'entreprises que par des salariés, nous croyons devoir faire savoir que, compte-tenu du faible niveau d'inflation mesuré par l'INSEE, tel qu'il est stipulé à l'article L.3231-5 du Code du travail, le SMIC ne sera pas revalorisé au 1er juillet 2015.
 
Lire l'article
 
 
55, rue Lacordaire
75015 Paris - France
Facebook
Twitter
Google+
LinkedIn
Viadeo
Youtube
 
 
Cet email est généré pour marie-christine.darly@wanadoo.fr - Elevage de la Vallée de l'Hogmiau
Afin de se conformer à la Loi Informatique et libertés, le Synapses a désigné un correspondant informatique et libertés (CIL) - Le fichier est déclaré auprès de la CNIL sous le n° 1519000 v 0
 
 
© 2015 Synapses
 
 
Petit article concernant la dysplasie ou tout et n'importe quoi sont dit....Une etude aux usa a ete etablie il y a quelques annees  et a conclue que oui cela peut etre genetique à moins de 20% tout le reste est de ce que vous faites avec votre chien. N'incriminez pas systématiquement les eleveurs réfléchissez avant et pensez à ce que vous avez fait avec votre chien. Il faut savoir que sur les pedigrees on peux avoir des parents AAA et obtenir du EEE OU DDD....Par contre un BB avec un CC vous donneront du AA...VOILA TOUT CELA POUR DIRE QUE JAMAIS RIEN N'EST ACQUIS, QUE MEME SI JE NE FAIS PLUS PARTIE DU CLUB (volonte de ma part) MES CHIENS SONT RADIOGRAPHIES ET JE TRAVAILLES A L'EXTERIEUR AVEC  DES ELEVEURS COMPETENTS QUI FONT DU SAINT DEPUIS PLUS DE 30 ANS....un petit coup de gueule comme diraient certains, des choses qui m'enervent...
photos exclusives de la vallee de l'hogmiau
Créer un site avec WebSelf