Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
LES SAINT BERNARD DE LA VALLEE DE L'HOGMIAU
DEMISSION de notre PRESIDENTE

Bonjour,
Comme tout le monde le sait, notre presidente Mme LAFAY a démissionné suite aux évènements liés à la comptabilité du club qui est plus ou moins douteuse. Que doivent penser les adhérents en sachant que leurs cotisations sont parties en fumée....Que les bilans n'etaient pas correctes...
Aujourd'hui, Monsieur TESSIER qui était vice président a été élu PRESIDENT par le comité.
Personnellement ne cautionnant pas cette éléction et constatant toutes les irrégularités financières et tromperies des bilans, faisant membre du club du saint bernard depuis plus de 13 ans et ayant payé mes cotisations régulièrement, je me retires du club et incites mes clients qui en faisaient parti de bien réfléchir avant de renouveler leurs cotisations.
Je sais que je vais me faire des ennemis, mais je restes dans ma ligne de conduite à savoir etre droit dans ce à quoi on s'engage.
Mme LAFAY m'a envoyé un mail avec les raisons de sa démission et qui invite à la publier.
Chacun en fera ses opinions, en tirera ses propres conclusions, tout le monde doit etre informé. Je sais que par l'avenir mes chiens seront surement sanctionnés sur les rings mais je suis la depuis 18 ans dans le saint bernard et je persistes et signes.
Voiçi donc le courrier de Mme LAFAY.
Merçi

 
Vign_4_guise_2011

lettre de Mme LAFAY

Texte que j’avais préparé et lu par moi au début de la réunion du comité du 1 er décembre et qui n’apparait pas dans le compte rendu de cette réunion….
Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,

Mes recherches effectués auprès de notre banque ont établi que l’intégralité des chèques non justifiés débités sur notre compte courant bancaire signalé dans son rapport par l’expert comptable ont tous été établis par C.CHASSIER et encaissés par lui.
(Voir dossier avec les photocopies fournies par la banque, et que j’ai envoyé à tous les membres du comité)
Interpellé par Messieurs Tessier et Berle, Monsieur Chassier a indiqué en regard des montants des chèques des noms, en prétextant qu’il avait réglé des fournisseurs avec son compte personnel ?
Sans d’ailleurs justifier valablement des raisons de cette pratique nouvelle pour le moins invraisemblable !
Si comme le prétend C.Chassier il s’agissait de dépenses réglées pour le compte du Club, les factures et justificatifs des dépenses devraient figurer en comptabilité
Après vérification, il s’est avéré que cette liste ne correspondait a aucunes données comptables, selon les comptes établis par Chassier lui-même
En conséquence, je me suis rapproché de plusieurs de nos fournisseurs pour leur demander un relevé des opérations effectuées avec le club, le résultat de cette enquête est édifiant, les indications fournies par Chassier sont purement fantaisistes et bidon !




Par exemple, je n’ai pas de fournisseur répondant au nom de protêt et cette expression correspond à une action judiciaire en droit financier !
Comme je souhaite le faire depuis que je détiens les preuves fournies par la banque, malgré les réticences surprenantes de certains membres du comité il faut engager une action en justice devant le tribunal territorialement compétent, eu égard à la résidence actuelle de Chassier
Avec le recours d’un avocat, nous disposons d’éléments probants suffisants pour engager une action au pénal et au civil (avec les justificatifs bancaires, le rapport de l’expert comptable et l’étude complémentaire qu’il vient de réaliser sur la reconstitution du chiffre d’affaires de la boutique au cours des dernières années) Je vous rappelle également, que nous n’avons toujours aucune justification sur le nom du débiteur de l’association inscrit dans les comptes depuis 2009, je souhaite par conséquent assigner également sur ce sujet en demandant au tribunal d’astreindre C.Chassier à nous repondre.

Christiane Lafay
98 rue Emile Zola
69210 l’Arbresle
Le 7 12 2012

Pourquoi j’ai quitté la Présidence du CFSBDT


Le samedi 1 décembre 2012, au cours de la réunion de comité que j’avais convoquée afin de prendre les décisions qui me semblaient indispensables suite aux problèmes de trésorerie de l’association.
Je rappelle à tous que le 12 février un mail de notre principal fournisseur, m’avait alertée, me demandant de faire payer par le trésorier, M. Chassier « deux années de travail effectué pour le club, revues, catalogues des manifestations, soit 19.395, 74 euros, »
Très surprise par ce retard, mais rassurée par les bilans de M. Chassier , comptable de profession, publiés dans la revue, annonçant régulièrement une année de fonctionnement de réserves, je pensais résoudre le problème par un coup de fil à ce dernier, lui demandant d’être plus sérieux dans la règlement des factures, à l’avenir.
Première surprise, après de nombreux échanges téléphonique avec M.Chassier, nous n’avions plus les mêmes réserves, mais il ne se souvenait plus du chiffre exact.
J’ai alors demandé à la banque, le relevé bancaire de nos comptes, chèque et livret, depuis 1999. Cette recherche fut longue car le compte sur livret n’était plus alimenté depuis plusieurs années… et je me suis rendu compte que les soldes de fin d’années ne correspondaient pas du tout avec les bilans annuels su trésorier.
Ayant reçu le rapport de notre contrôleur aux compte,élue par l’AG 2010, Mme Tompousky, qui refusait de donner son quitus aux comptes 2011 de M. Chassier, j’ai convoqué une réunion de comité le 1 mai 2012 et à l’unanimité, le comité a relevé M. Chassier de ses fonctions de trésorier que l’AG convoquée par mes soins, le 19 mai a ratifié. Mme Devienne ex trésorière adjointe devenant Trésorière, par décision aussi du comité du 1 mai. Lors de cette AG du 19 mai 2012, l’aide bénévole d’un de nos membres, expert comptable, M. Lasselin, avait été acceptée afin d’analyser plus en détails toute la comptabilité. Je remercie d’ailleurs M. Lasselin de son travail qui n’a pas été facilité par l’ex trésorier qui mit beaucoup de temps à envoyer les pièces demandées par ce dernier, et qui ne répondait pas ni à mes deux lettres recommandées, ni à ma mise en demeure de rendre tous les documents comptables. Heureusement les documents que j’avais obtenus de la banque où étaient les comptes du club lui ont permis de faire un rapport faisant resortir en particulier une liste de 39 chèques, sur les années 2010 et 2011, ne correspondant à aucunes factures. Là encore à ma demande, la banque m’a fourni les photocopies de ces 39 chèques représentant une somme dépassant les 19.000. Tous ces chèques ont été faits par M. Chassier à l’ordre de M. Chassier.
J’ai alors décidé de faire appel à un avocat afin de menacer M. Chassier d’une procédure si il ne nous apportait pas les justificatifs et ne corrigeait pas les « erreurs « relevées dans la comptabilité de l’association. J’ai alors reçu des mails très agressifs de plusieurs membres du comité, en particulier du secrétaire, de la trésorière, de la responsable des délégués, et quelques autres. Certains n’ont même pas répondu à ma demande. Seuls les trois vices présidents acceptaient ma décision, mais sans la majorité du comité, mon avocat consulté m’a indiqué que je ne pouvais pas entamer une procédure.
Ayant reçu de M. Chassier la liste des 39 chèques, avec en face de chaque somme le nom d’un fournisseur réglé par ce chèque, j’ai demandé à chaque fournisseur le compte client du club pour les années 2009,2010 et 2011.Presque tous m’ont répondu, etr leurs réponses ont fait apparaitre que ni les sommes, ni les dates des chèques ne correspondaient à des factures au club….Plusieurs ont même envoyé la photocopie des chèques reçus, tous émis sur le compte du club du saint Bernard.
Si avec seulement des suspicions j’avais d’abord refusé de poursuivre l’es trésorier en justice, avec les preuves que j’avais obtenues j’avais décidé de poursuivre en justice pour retrouver l’argent de nos adhérents.
J’ai donc convoqué une réunion de comité le 1 décembre à Vierzon où 10 personnes ont répondu présent. Le quorum étant atteint j’ai commence é la réunion de comité par le texte que je vous joins.
Hélas M. Chassier présent nous a informé qu’il n’avait jamais pris un centime au club, que la liste de fournisseurs qu’il nous avait donnée était fausse.expliquant que le club allait financièrement très mal, qu’il avait plusieurs fois utilisé ses finances pour renflouer le club, et que ces 39 chèques correspondaient à une partie de ses remboursements.
Pourquoi alors ne pas avoir alerté le club, et la présidente en particulier, et nous voir fourni à chaque AG des bilans avec des réserves de plus de 22 ou 23.000 euros ?
Stupéfaction pour moi…devant l’attitude de la majorité des présents de lui faire confiance et de lui donner jusqu’au 31 décembre pour nous envoyer les preuves de ses dires. Autre stupéfaction pour moi, la majorité du comité où personne n’a une formation officielle de comptable, a décidé de se passer à l’avenir de l’aide de l’expert comptable accepté à l’AG du 19 mai, et de faire les vérifications de la comptabilité et des éléments que nous fournirait M. Chassier en interne.
En ma qualité de présidente, je ne pouvais donc plus assurer ma responsabilité. Rester Présidente aurait été de cautionner par ma présence ce que je considère comme du laxisme, et devenir complice de décisions de la majorité du comité que je désapprouve, face à ce qui à ce jour apparait comme une escroquerie passible de poursuite judiciaires.
Le cœur gros, car investie depuis presque 14 ans dans ces deux races où les progrès de l’élevage français sont reconnus dans le monde entier, J’ai donc décidé de démissionner de mes fonctions de présidente, mais sans démissionner de mon mandat au sein du comité où je suis élue jusqu’en 2016 par les adhérents de l’association
Christiane Lafay
Je n’utilise pas le listing de l’association, j’envoie ce courrier aux responsables du CFSBDT, et à tous les membres dont j’ai les adresses mails suite à des échanges de courriels, et vous laisse la liberté de le diffuser ou pas à vos amis.

Christiane Lafay

Créer un site avec WebSelf
photos exclusives de la vallee de l'hogmiau